Depuis janvier 2024
010 910
UTI transportées
009 852
tonnes de co2 économisées

Actualités

Politique environnementale de TAB Rail Road

TAB Rail Road, leader du Transport Combiné Rail Route en France, a pour ambition de développer un Transport Durable porté par l’ensemble des Agences et de leurs collaborateurs.

Cette ambition prend vie au travers de deux axes :

 👉 Notre activité : Un transport décarboné

Par sa technique, TAB Rail Road promeut et développe des valeurs environnementales et sociétales : massification des flux, désengorgement des axes routiers, valorisation du métier de conducteur.

TAB Rail Road a également fait le choix d’innover, et de déployer sur les premiers et derniers km effectués par la route, une flotte au gaz naturel.

Cette mise en synergie du mode ferroviaire et du mode routier au Gaz Naturel permet de proposer une chaîne de transport durable, du chargement à la livraison.

 👉 Notre quotidien : Un engagement au-delà du transport

TAB Rail Road s’engage à améliorer l’impact environnement de ses sites. Au travers de la performance énergétique des bâtiments, de la diminution des déchets. Mais aussi part la mise en œuvre d’un plan de formation des équipes aux enjeux environnementaux.

Pour télécharger la politique environnementale 👉 Politique Environnementale TAB Rail Road 2024

TAB Rail Road, 26 janvier 2024. Clémence Brunier, Présidente-Directrice Générale & Ivan Stempezynski, Directeur Général

TAB Rail Road : vers une flotte 100% biogaz d’ici fin 2024

Article écrit par Erick DEMANGEON et publié dans GAZ-MOBILITE.FR. Pour voir la version en ligne, cliquez-ici

Le transporteur routier TAB Rail-Road a amorcé sa transition vers le gaz carburant dès 2016. La filiale du groupe de transport combiné rail-route Open Modal, affiche de nouvelles ambitions dans le biométhane. Une stratégie présentée par son directeur général, Ivan Stempezynski.

👉 En mai 2019, vous aviez confié à Gaz-Mobilite.fr l’objectif de migrer 100 % de la flotte routière de TAB Rail-Road vers le biométhane, qu’en est-il aujourd’hui ?

Ivan Stempezynski (IS) : A l’époque, 20 % du parc fonctionnait au GNV. D’ici mi-2024, 100 % de notre flotte, composée de 90 moteurs, roulera avec cette énergie. Un renouvellement d’une vingtaine de tracteurs, porteurs et camions remorques, de 19 à 44 tonnes, finalisera cette migration.

La transition vers le bioGNV est progressive également. Actuellement, 43 % de notre consommation de gaz est bio sous attestations d’origine. Nous nous fixons pour objectif d’atteindre 100 % d’ici fin 2024, sachant que nos fournisseurs et gestionnaires de stations services publiques, délivrent tous ces certificats.

👉 Quels impacts a eu la hausse du prix du gaz carburant en 2022 sur cette transition ?

IS : Cela a été une période difficile. Le pied de facture GNV, qui permet d’intégrer et de répercuter les variations du gaz carburant à nos clients, était récent et n’était pas encore généralisé. TAB Rail-Road a donc supporté une partie de la hausse. Nous avons maintenu notre stratégie en revanche, avec de nouvelles ambitions dans le biogaz, mais repoussé la transition de notre flotte de quelques mois.  

👉 Quelles seraient les mesures susceptibles d’être prises pour éviter la volatilité du GNV/bioGNV ?

IS : Une première mesure simple serait d’autoriser la récupération de la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) pour le gaz carburant, à l’instar du diesel. Cela lui conférerait plus de compétitivité.

Limiter sa volatilité supposerait de le décorréler des cours du gaz naturel. Le bioGNV se prêterait tout à fait à cette décorrélation, puisqu’il est produit localement, en circuit court. L’éligibilité du biométhane à la Taxe incitative à l’utilisation d’énergie renouvelable dans le transport (Tiruert) améliorerait sa compétitivité aussi.


👉 La délivrance des attestations d’origine a-t-elle un coût ? Est-il accepté par vos clients et pris en compte dans vos tarifs ?

IS : Compte-tenu des volumes consommés par notre flotte, le surcout lié à la délivrance des attestations d’origine est marginal, de quelques centimes. Le certificat d’origine est un document présenté à nos clients. La majorité d’entre eux est engagée dans la décarbonation de leurs transports ou, de façon plus globale, dans des démarches RSE.

A ce titre, ils sont prêts à payer un surcoût qui intègre, aussi, le prix des véhicules GNV, encore supérieur d’environ 20 % par rapport à un camion diesel équivalent.

👉 Pourquoi le biogaz est-il pertinent dans le combiné rail-route ?

IS : La transition vers le biogaz permet au groupe Open Modal, dont TAB Rail-Road est filiale, de proposer un transport combiné longue distance durable, décarboné et intégré. La totalité des services ferroviaires opérés en France par Open Modal, via ses filiales, est alimentée avec de l’électricité bas-carbone. Par rapport au diesel, le biogaz réduit de plus de 80 % les émissions de gaz à effet de serre lors des pré et post acheminements routiers du combiné. Il supprime aussi les polluants atmosphériques que sont les particules et les oxydes d’azote.

Le biogaz bénéficie d’ailleurs de la vignette Crit’Air 1, répondant aux exigences les plus strictes des Zones à faibles émissions – mobilité (ZFE-m). Enfin, les motorisations au gaz sont plus silencieuses et reconnues par les normes sonores PIEK pour livrer dans les centres-villes, par exemple, même de nuit.

👉 Quels sont les autres atouts et améliorations qui ont conforté votre transition vers le gaz carburant et le biométhane aujourd’hui ?

IS : La réflexion de TAB Rail-Road sur les carburants routiers alternatifs remonte à 2014. À l’époque, seul le GNV proposait une offre crédible. Avec Endesa au début, puis d’autres fournisseurs de gaz carburant ensuite, et des constructeurs, tels qu’Iveco et Scania, TAB Rail-Road a été pionnier dans le développement du GNV dans la mobilité lourde en France. C’est en 2016 que nous avons réceptionné notre premier véhicule au gaz.

« A terme, TAB Rail-Road est convaincu que sa stratégie énergétique sera plurielle. »

Dès le départ, TAB a opté pour sa version compressée et désormais pour le bioGNC. Les pré et post acheminements, autour des terminaux combinés rail-route, sont inférieurs à une centaine de kilomètres. L’autonomie des motorisations GNC/bioGNC est très supérieure à ces distances.

La puissance de plus de 300 ch et l’équipement de cabines longues sont parfaitement adaptés à ces trajets, en outre. Le bioGNC permet aussi de parcourir des distances plus importantes, quand cela est nécessaire, grâce à la densité de son réseau de distribution en France.  


👉 Est-ce que TAB Rail-Road étudie d’autres énergies, carburants ou technologies de mobilité ?

IS : TAB Rail-Road a acquis une solide expérience dans la transition énergétique. Nous sommes en veille sur les autres énergies et technologies alternatives.

S’agissant de l’électrique, l’autonomie et le poids des batteries, qui enlève de la charge utile, ne correspondent pas encore à nos activités. Le coût de ces véhicules est également encore un frein, à nos yeux. Comme pour l’hydrogène, les progrès technologiques rendront l’électrique plus abordables et mieux adaptés à nos besoins. A terme, TAB Rail-Road est convaincu que sa stratégie énergétique sera plurielle.

📢 RETROUVEZ-NOUS SUR : LINKEDIN & FACEBOOK

Camions TAB. Bonneuil-sur-Marne. 01 juillet 2021. © Laurent Guichardon.
Camions TAB. Bonneuil-sur-Marne. 01 juillet 2021. © Laurent Guichardon.

TAB Rail Road renouvelle sa norme ISO 14001 !

Début mars, le Bureau Veritas est venu auditer nos agences TAB Rail Road afin de s’assurer que le cahier des charges de la norme 14001 soit respecté.
 
A l’issue de cette semaine, notre équipe QSE a eu la satisfaction de connaître le résultat de l’audit avec la reconduite de notre Certification environnementale pour un nouveau cycle de 3 ans.
 
Cette bonne nouvelle récompense l’engagement de chacun dans cette démarche et nos efforts communs pour la préservation de l’Environnement.

💡 Qu’est-ce que l’ISO 14001 ? L’ISO 14001 définit les critères d’un système de management environnemental et se prête à une certification. L’objectif est de construire et de déployer un système nous permettant de mieux anticiper, contrôler et améliorer l’impact de notre entreprise sur l’environnement.

Ivan STEMPEZYNSKI interviewé par Radio Supply Chain

En décembre dernier, TAB Rail Road a remporté le 1er prix des Défis du Transport 2021 lors des “Rendez-vous du Transport et de la Logistique Eco-Responsable” à Toulouse.

Ivan Stempezynski, Directeur Général de TAB Rail Road, nous parle de ce prix dans une interview donnée ce vendredi 7 janvier à la Radio Supply Chain.

Retrouvez l’interview en cliquant sur le lien ci-dessous :

Interview – Ivan Stempezynski – Radio Supply Chain

TAB Rail Road 1er lauréat des Défis du Transport en Occitanie !

A l’occasion du « Rendez-vous du transport et de la logistique éco-responsable » qui a eu lieu les 7 & 8 décembre 2021 à Toulouse, TAB Rail Road a participé au concours Occitanie et à remporté le premier prix avec le projet GAZ 23 grâce à son engagement dans la mutation énergétique.

Nous remercions M2S – Mobility Solutions Show Toulouse, Cluster Trans TEN, WE4LOG le Cluster Logistique d’Occitanie et le « Rendez-vous du transport de la logistique éco-responsable ».

TAB Rail Road transporteur du Congrès Mondial de la Nature

Organisé tous les quatre ans, le Congrès Mondial de la Nature à ouverts ses portes le 3 septembre et se déroulera jusqu’au 11 septembre à Marseille.

Le Congrès mondial de la nature de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (l’UICN) rassemble la communauté mondiale de la conservation de la nature, y compris les meilleurs experts internationaux en sciences, politiques et pratique de la conservation.

C’est une étape clé pour la conservation de la nature et le développement d’un nouveau cadre mondial pour la biodiversité.

Ce Congrès permet aux 1 400 organisations Membres de l’UICN, dont des États, la société civile et les peuples autochtones, de déterminer de façon démocratique les questions les plus urgentes en matière de conservation de la nature, ainsi que les actions à entreprendre pour y répondre.

Afin de respecter leur objectif de préservation de la nature les organisateurs ont souhaité faire appel à un transport propre pour l’aménagement de l’évènement.

TAB Rail Road choisi pour le transport des installations du Congrès.

Le service de transport combiné associé au GNV proposé par TAB Rail Road a convaincu les organisateurs qui ont sélectionné TAB Rail Road pour acheminer du matériel depuis la Région Parisienne jusqu’à Marseille.

Les économies de CO2 réalisées grâce au transport combiné et aux véhicules roulants au GNV seront à la suite du congrès communiquées aux organisateurs.

Au programme :

TAB Rail Road s’équipe de dix nouveaux camions GNV avec Iveco

Actuel leader du transport rail-route en France, TAB Rail Road vient d’acquérir auprès d’Iveco dix Stralis Natural Power alimentés au gaz naturel comprimé (GNC).

Figurant parmi les premiers transporteurs à avoir choisi le GNV, TAB Rail Road poursuit l’extension de sa flotte et vient de recevoir dix Iveco Stralis fonctionnant au gaz naturel.

« Depuis maintenant trois ans, nous renouvelons systématiquement notre flotte avec des véhicules propres, émettant moins de CO2, de particules et de Nox. Nos véhicules parcourent une moyenne de 200 à 300 kilomètres par jour. Une distance qui nous permet de nous approvisionner sans problème aux stations au gaz de Valenton ou de Bonneuil » souligne Jean-Claude Brunier, Président Directeur Général de TAB Rail Road.

Prochainement remplacés par le nouvel S-Way au sein de la gamme Iveco, les Stralis choisis par TAB Rail Road sont équipés de motorisations de 400 chevaux et peuvent fonctionnement au gaz naturel ou au biométhane. Sur le plan environnemental, ils rejettent 99 % de particules et 60 % de NOX en moins par rapport aux limites imposées par la norme Euro 6 tout en assurant un fonctionnement bien plus silencieux que leurs homologues diesel.

Pour TAB Rail Road, ce passage au gaz vise à anticiper la loi sur la transition énergétique. D’ici la fin de l’année, le transporteur disposera d’une quarantaine de véhicules au gaz au sein de sa flotte.

Article écrit par  Michael TORREGROSSA et publié dans GAZ MOBILITE.FR
Pour voir la version en ligne, cliquez-ici

Douze chargeurs et transporteurs décrochent un trophée EVE

Lors du Rendez-vous du transport et de la logistique éco-responsables, premier événement du programme d’Engagements Volontaires pour l’Environnement (EVE) de l’Ademe (voir NL 2903), douze entreprises ont remporté un  trophée pour leurs actions en faveur de la réduction de leur empreinte carbone.

TAB Rail Road et Carrefour Supply Chain ont ainsi reçu chacun un trophée de la meilleure coopération entre acteurs, le premier pour la mise en place d’un trafic en transport combiné rail-route et mutualisation/optimisation de chargements et livraisons entre Continental Food France, Haribo et Saint-Mamet, et le second pour la création d’une communauté de 22 transporteurs afin de développer des projets collaboratifs. DB Schenker a remporté un trophée de l’innovation pour un projet de logistique urbaine avec l’utilisation d’e-vélos cargos avec les Triporteurs de l’Ouest. Renault a de son côté décroché un trophée de la meilleure progression en matière de réduction des émissions de CO2 des transports de marchandises liés à son activité, avec une baisse de près de  de 9 % des émissions liées à ses activités logistiques en Europe entre 2015 et 2017. Sur la période, il a notamment optimisé le taux de remplissage de ses moyens de transport et eu recours au multimodal en favorisant le transport ferroviaire et maritime. Quant au prix spécial du jury, il a été décerné au groupe Mauffrey : avec ses clients Norske-Skog et Nestlé-Waters, il a développé un ensemble tracteur gaz et semi-remorque qui permet de combiner  le transport de produits en palettes et celui de produits en vrac. A noter par ailleurs qu’un troisième dispositif a été lancé lors de l’évènement EVE : EVcom. S’ajoutant aux dispositifs déjà existants tels qu’Objectif CO2 (dédié aux transporteurs de marchandises et grossistes) et FRET 21 (pour les chargeurs), EVcom cible les commissionnaires transport qui souhaitent réduire leur empreinte carbone.  Le programme a l’ambition d’impliquer une soixantaine d’entreprises d’ici 2022 et de contribuer à réaliser une économie de 120 000 tonnes de CO2. Pour l’heure, 12 commissionnaires se sont déjà engagés : 100% Fret, Chronopost, Schenker France, DHL Freight, DSV Road, FM Logistic, Gefco France, Geodis Road Transport, Heppner, Kuehne+Nagel, Loca Lease et Transports DTS. AD

 

Article écrit par ARMINDO DIAS et publié dans SUPPLY CHAIN MAGAZINE
Pour voir la version en ligne, cliquez-ici

Trois Astriens récompensés pour leurs pratiques éco-responsables

Le jeudi 19 septembre 2019 dernier, TAB Rail RoadGroupe Caille et Legendre partageaient leur expérience au sujet de la logistique éco-responsables. Ils étaient invités dans le cadre des rendez-vous du transport et de la logistique éco-responsables. Cet évenement s’adresse à tous les professionnels engagés ou non dans un des dispositifs du programme EVE

La première table ronde de la matinée portait sur la mesure, la réduction et l’échange des données environnementales. Le 2ème débat portait sur la coopération. Bertrand Caille, Président du Groupe Caille a notamment pu livrer son expérience au sujet du lancement d’une station GNV.

Par ailleurs, l’évenement était aussi l’occasion de récompenser les entreprises qui s’engagent pour réduire les émissions de GES. Les trois Astriens sont repartis avec des récompenses. TAB Rail Road a été récompensé pour la mise en place d’un trafic en transport combiné rail-route, la mutualisation et l’optimisation des chargements et des livraisons. ( Continental Food France, Haribo et Saint-Mamet). Rautureau s’est vu décerné un prix pour l’utilisation de véhicules alimentés en biogaz. Ce, depuis une usine de transformation de déchets agricoles en biométhane en coopération avec Leroy Merlin. Enfin, Kleyling est reparti avec le trophée de la meilleure performance environnementale. En effet, il a atteint la meilleure performance environnementale des transporteurs entre 50 et 500 salariés.

Le groupement Astre s’engage depuis longtemps sur les questions d’environnement. Les Astriens se classent très bien puisque plus d’un quart des Labels Objectif CO2 leur revient. Au quotidien, 10% des adhérents utilisent des véhicules à faibles émissions.

Article écrit par AURIANE KERBRAT et publié dans TRANSPORTISSIMO
Pour voir la version en ligne, cliquez-ici

 

Trophées EVE 2019 : 12 entreprises récompensées

400 professionnels, chargeurs, commissionnaires ou transporteurs ont participé jeudi dernier au programme d’Engagements Volontaires pour l’Environnement (EVE), baptisé Rendez-vous du transport et de la logistique éco-responsables.

Pour ces trophées EVE 2019, organisés par l’ADEME et la direction des transports routiers (DGITM) du ministère de la Transition écologique et solidaire, 12 entreprises récompensées pour leurs actions en faveur de la transition énergétique et écologique.

Catégorie Trophées de la meilleure progression (en % de gain d’émissions de GES)

  • Transports Biocoop (STB) pour l’entreprise de transport de marchandises – plus de 30% sur 3 ans
  • Couret Voyages pour l’entreprise de transport de voyageurs – 10% sur 3 ans
  • Groupe Renault pour l’entreprise chargeur – près de 9 % sur 3 ans

Trophées de la meilleure performance environnementale

  • Transports Montbrisonnais, pour l’entreprise de transport de marchandises de moins de 50 salariés
  • Kleyling Transports Internationaux, pour l’entreprise de transport de marchandises comptant entre 50 et 250 salariés
  • Groupe Delisle, pour l’entreprise de transport de marchandises comptant plus de 250 salariés

Trophées de la meilleure coopération entre acteurs

  • TAB Rail Road, pour la mise en place d’un trafic en transport combiné rail-route et la mutualisation et l’optimisation des chargements et des livraisons entre Continental Food France, Haribo et Saint-Mamet.
  • Carrefour Supply Chain, pour la création d’une communauté de 22 transporteurs afin de développer des projets collaboratifs

Trophées de l’action la plus innovante

  • Rautureau S.A.S. pour l’utilisation de véhicules alimentés en biogaz depuis une usine de transformation de déchets agricoles en biométhane en coopération avec Leroy Merlin.
  • Transdev Normandie, pour l’animation d’un challenge écoconduite auprès des conducteurs de bus.
  • DB Schenker, pour un projet de logistique urbaine avec l’utilisation d’e-vélos cargos avec les Triporteurs de l’ouest.

Prix Spécial du Jury

  • Groupe Mauffrey, pour la mise au point d’équipements innovants afin d’optimiser les flux de marchandises et ce, grâce au travail coopératif mené avec ses clients Nestlé Waters et Norske-Skog.

Le programme EVE a permis de sensibiliser plus de 1 500 établissements grâce à la mobilisation des organisations professionnelles (AUTF, CGI, FNTR, FNTV, OTRE, Union TLF). Les 250 entreprises nouvellement engagées dans des réductions annuelles dès 2019 représentent plus de 15 800 véhicules et 18 500 conducteurs.

En parallèle, 12 premiers commissionnaires de transport (100% FRET, Chronopost, Schenker France, DHL Freight, DSV Road, FM Logistic, Gefco France, Geodis Road Transport, Heppner, Kuehne+Nagel, Loca Lease, Transports DTS) se sont engagés dans le nouveau dispositif EVcom, complétant le programme EVE qui englobe déjà les dispositifs Objectif CO2 dédié aux transporteurs de marchandises ou de voyageurs et aux grossistes, et FRET21 conçu pour les chargeurs.

Article publié dans STRATEGIES LOGISTIQUE
Pour voir la version en ligne, cliquez-ici