Depuis janvier 2020
053 868
UTI transportées
051 975
tonnes de co2 économisées

Actualités

Hérault : l’entreprise TAB Rail Road mise sur le transport vertueux

MIDI LIBRE – Le leader français du rail-route combine électricité pour les trains et gaz ou biométhane pour les camions.

Si vous l’avez c’est qu’un camion vous l’a apporté. L’argument de la Fédération des transports routiers se heurte aux exigences environnementales modernes. Le transport est aujourd’hui pointé du doigt comme le deuxième responsable des émissions de CO2 derrière la production d’énergie.

Un constat que TAB met à mal. La société, dont le siège est à Saint-Jean-de-Védas, est le leader français du transport rail-route. Avec une spécificité. « Nous nous sommes spécialisés dans le transport vertueux « , explique Jean-Claude Brunier, le PDG de la holding familial Open Modal qui détient TAB.

L’équivalent de 500 camions toutes les nuits

La société védasienne maîtrise l’ensemble de la chaîne, avec le chargement et la livraison par camion dont les moteurs fonctionnent au gaz naturel ou au biométhane, et le transport entre les deux par rail. Des trains pouvant transporter jusqu’à 1 800 tonnes de marchandises. Toutes les nuits, ce sont ainsi 500 camions en moins sur les grands axes routiers de France et d’Italie, avec les 11 terminaux du groupe (Lille, Paris, Marseille, Bordeaux, Toulouse…).

Depuis le 1er mars, Open Modal a également acquis Ferrivia avec un partenaire, ce qui lui permet de maîtriser la traction des trains. « La partie routière est devenue décarbonée et en énergie renouvelable. Et l’empreinte carbone est pratiquement réduite à zéro « , confie Jean-Claude Brunier. « Aujourd’hui, c’est pour les entreprises un véritable enjeu économique. C’est une solution d’avenir et un avantage concurrentiel significatif pour nos clients. »

Avec ce système, les émissions de CO2 sont divisées par dix, avec 57 % d’économie d’énergie. « Pour les entreprises, le coût n’est pas moindre mais, en s’organisant, on arrive au même prix », explique le PDG de Open Modal.

Mais c’est surtout sur un autre terrain que mise la société védasienne. « Aujourd’hui, les établissements sont confrontés au bilan environnemental, à la responsabilité sociétale des entreprises. Ce n’est pas totalement contraignant mais ça existe. C’est de plus en plus valorisé sur le plan économique. »

Sans compter les pics de pollutions et les contraintes réglementaires allant de pair qui n’impactent pas ce type de transports. De grands groupes comme Carrefour ou Ikéa sont de plus en plus exigeants avec leurs prestataires sur la protection de l’environnement. « Nous avons la solution « , affirme Jean-Claude Brunier.

Leader français

Open Modal est le leader français du transport combiné rail/route. Avec TAB, T3M et BTM, le groupe de Saint-Jean de-Védas a la volonté de maîtriser totalement la chaîne du chargement à la livraison. La structure emploie 250 salariés avec un chiffre d’affaires consolidé de 85 M€. Les camions qui assurent le chargement et la livraison sur les premiers et les derniers kilomètres fonctionnent au gaz naturel ou au bio méthane. Celui-ci est produit à partir de déchets ménagers, de l’industrie agroalimentaire, ou de boues de station d’épuration. Il s’agit d’un carburant renouvelable. « Au-delà de 500 km pour un transport de marchandises, nous avons un champ de pertinence très important », estime Jean-Claude Brunier.

Article écrit par THIERRY DUBOURG et publié dans MIDI LIBRE. Pour voir la version en ligne, cliquez-ici.